Code d’éthique

 »Un code d’éthique définit ce qui est considéré comme étant une conduite acceptable et un comportement correct. Il est le reflet des valeurs adoptées par un groupe. Ces valeurs sont généralement organisées en une série de principes de base qui définissent les normes de comportement attendues des membres dans l’accomplissement de leurs fonctions. »  MELS (Ministère de l’Éducation et enseignement supérieur)

En matière d’éthique dans les loisirs et les sports, le Québec est actif depuis longtemps. Lorsqu’on pense, notamment, à toutes les activités de promotion de l’esprit sportif, de prévention de l’abus et du harcèlement et de lutte antidopage qui y sont menées, on constate que ce dynamisme est digne d’un milieu de plus en plus conscient des valeurs à préserver dans les loisirs et les sports.

L’UNESCO définit ainsi le Code d’éthique sportif. Ils partent du principe que les considérations éthiques à l’origine du «fair play» ne sont pas un élément facultatif, mais quelque chose d’essentiel à toute activité sportive, à toute politique et toute gestion dans le domaine du sport et qu’elles s’appliquent à tous les niveaux de compétence et d’engagement de l’activité sportive, aussi bien aux activités récréatives qu’au sport de compétition.

Le code d’éthique ne fait pas loi, il est un outil de seine gestion d’une discipline sportive et un guide vers le respect de tous les intervenants.

Le code d’éthique est la force de notre famille et nos valeurs communes